Bilan électrique sur un bateau : comment le calculer et à quoi ca sert ?


Article publié sur Bateaux.com le 06/12/2018


Auteur François MEYER










S'il y a bien une chose fondamentale à faire avant de d’envisager de changer ses batteries, c’est bien de calculer son bilan électrique. Ce calcul permet d’approcher la consommation quotidienne du bord et d’en déduire la taille idéale du parc de batteries de servitude.

A quoi consiste un bilan électrique et comment le calculer ?



Un bilan électrique d'un bateau consiste à estimer la consommation électrique de chaque appareil en Ah (ampères heures ou nombre d’ampères consommés par heure).


Puis de cumuler toute les consommations en les reportant sur une journée. Ce calcul prend en compte les heures de jour (pas besoin d'éclairage, chaleur qui déclenche plus le frigo…) et celle de nuit, en tenant compte aussi des jours de navigation (instruments électroniques, pilote automatique…), ainsi que de ceux passés au mouillage.


Une fois listés tous les consommateurs du bord, on les additionne et on obtient une consommation quotidienne en Ampères heures ou en Watt heures suivant la valeur choisie.


Rappel de la formule de calcul : P=U x I

Puissance (Watt) = U (tension en volts) x I (Intensité en Ampères)




Exemple de bilan électrique : 

Pilote Automatique AutoHelm ST2000 consommation 2A pendant 6h = 12Ah
Feu de mât incandescence 1Ax 8h = 8 Ah 

Réfrigérateur 12v 40W (40W/12V=3A) fonctionne 5h (5h x 3A) = 15 Ah 

Chargeur téléphone 2A pendant 6h = 12 Ah 

Centrale de navigation GPS 1,5A pendant 6h = 9 Ah 

Ordinateur portable 5ah pendant 2h = 10 Ah 

Eclairage intérieur incandescence 8A pendant 3h = 24 Ah 

Pompes à eau 8A pendant 0,5 h = 4 Ah 

Total = 94 Ah

Que nous arrondissons à 100 Ah pour un bilan électrique typique d’un croiseur côtier.




La question de l’autonomie souhaitée

Puis il faut se poser la question de l’autonomie recherchée sans recourir à un mode de chargement (moteur, groupe électrogène, hydro générateur, éolienne ou chargeur de quai). En d’autres mots, il faut déterminer si vous voulez pouvoir rester au mouillage sans groupe ni moteur pendant 1 ou 2 jours ou plus !


Disons qu’étant un peu misanthrope en navigation, nous souhaitons disposer de deux jours sans moteur ni groupe ni port, il faudra donc multiplier notre bilan par 2 (jours), soient 200 Ah pour notre exemple.


Déterminer la capacité du parc de batteries







Pour déterminer la capacité des batteries, il y a deux cas de figures:
Le cas des batteries au plomb (qui supportent 50% de décharge) 200 Ah x 2 = 400Ah.
Le cas des batteries au Lithium (qui supportent 100% de décharge) = 200Ah.


Il ne nous reste plus qu’à choisir un type de batterie parmi ceux du commerce et à composer un parc :
Les batteries au Plomb ouvert 
Les batteries plomb sans entretien
Les batteries Plomb AGM
Les batteries Plomb Gel
Les batteries Lithium

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Essai bateau à moteur : Bénéteau Flyer 7 Sundeck

Essai Voilier : Archambault Surprise