Comprendre une carte marine : Les sondes, couleurs et fonds

Comprendre une carte marine - les sondes, couleurs et fonds.

Comprendre une carte marine - les sondes, couleurs et fonds.

Profondeurs, dangers, fonds, l’ensemble des indications reportées sur les cartes marines sont standardisées à l’échelle mondiale. En France, le SHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine) assure la correspondance des indications des cartes françaises avec le système international.


Comprendre une carte marine - les sondes, couleurs et fonds.

Les couleurs utilisées pour les cartes marines

La mer et la côte sont représentées dans différentes couleurs afin de distinguer les zones
entre elles :
  • la couleur blanche indique les grandes profondeurs,
  • le bleu, indique les faibles profondeurs (0 à 10 m de profondeur). Plus le bleu est foncé, moins il y a d’eau,
  • le vert montre l’estran (bande de côte couverte à marée haute et découverte à marée basse);
  • le bistre, indique la terre (toujours émergée),
  • le rose signale les phares des entrées de ports, les câbles sous marins ou les zones réglementées.
Comprendre une carte marine - les sondes, couleurs et fonds.

Les niveaux, sondes et isobathes

Les indications chiffrées des cartes marines sont relatives aux profondeurs et aux altitudes.
Certaines roches sont découvertes lors de certaines basses mers et couvertes le reste du
temps ! Attention aux chiffres soulignés...
  • Un chiffre seul, imprimé en italique indique une sonde toujours recouverte d’eau, même en plus basse des basses mer. 9 indique 9 m d’eau, fonds à -9 m sous le niveau de la mer à la plus basse des basses mer. La profondeur de 20 m (isobath 20 m) est surlignée en bleu.
  • Un chiffre imprimé en italique et souligné indique la hauteur d’une roche découverte lors de la plus basse des basses mer. 1,3 indique une roche émergeant de 1m30 lors de la plus basse des basses mers.
  • Si ce même chiffre est mis entre parenthèses, attention, il désigne un décalage par rapport à l’objet sondé (fréquemment pour ne pas surcharger une carte, certaines sondes sont décalées d’un centimètre pour davantage de lisibilité. (1,3)
  • Un chiffre imprimé en marron sur la terre désigne une altitude terrestre.
Des abréviations portées à côté de certaines sondes les rendent dangereuses :
  • ed = existence douteuse
  • sd= sonde douteuse
  • Rep= signalement (n’ayant pas fait l’objet de mesures officielles)
Comprendre une carte marine - les sondes, couleurs et fonds.

Les lettres

A proximité des côtes, des indications lettrées renseignent les caractéristiques des fonds. En effet, lorsqu’on mouille sur ancre, on préfère éviter les fonds rocheux !
Ces indications sont aussi anciennes que les premières campagnes de sondage. Effectuées à la sonde à main creuse, garnie de graisse, elles rapportaient à l’air libre un échantillon du sol sur lequel elles se posaient !
On retrouve deux types d’indications sur nos cartes :
Les lettres majuscule donnent le type de fond.
● S=Sable
● R=Roche
● M=Vase (mud en anglais)
● Wb=Herbiers et algues (weed id.)
● Sh=Coquilles (shells id.)
● St=Rochers (stone id.)
● G=Graviers
● P=Gallets (Pebble id.)
● Bo=Blocs de pierre (boulders id;)
● Co=Corail
Deux lettres majuscule séparées d’une barre de fraction indiquent un sol mixte (S/M). La première indication de type donne le type de fond prépondérant.
Comprendre une carte marine - les sondes, couleurs et fonds.
Les lettres minuscule donnent la qualité du fond
● so=Mou (soft id.)
● f=Fin
● m=Moyen
● sy=Collant (sticky id.)
● sf=Consistant (stiff id.)
● h=Dur (hard id.)
● bk=Broken (brisé id.)
Exemple :
L’indication fS M Gh montre un sol mixte constitué de : sable fin prépondérant (f minuscule accolé à S de sable), boue collante (MSy), gravier dur (Gh).
Enfin, d’autres indications lettrées démontrent la position de dangers :
  • Wk =Epave (wreck id.)
  • Obstn =Obstacle (obstruction id.)
  • Coral=Récif corallien affleurant
Pour approfondir, le SHOM publie un ouvrage PDF de synthèse reprenant l’ensemble des abréviations que l’on peut retrouver sur une carte.
Il s’agit de l’ouvrage 1D téléchargeable sur le site du SHOM.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Essai bateau à moteur : Bénéteau Flyer 7 Sundeck

Essai Voilier : Archambault Surprise

Bilan électrique sur un bateau : comment le calculer et à quoi ca sert ?