Navigation - Comprendre une carte marine : origines, projection de Mercator, systèmes de références

Navigation - Comprendre une carte marine : origines, projection de Mercator, systèmes de références

Carte marine actuelle
Carte marine actuelle

L’origine de la cartographie remonte  à l’antiquité. Babyloniens, Chinois, Égyptiens (Ptolémée), Grecs et Romains, peuples navigateurs et commerçants, ont très tôt cherché à représenter les côtes, afin de faciliter la navigation. ActuNautique vous propose un dossier, dont l'objectif est de permettre de bien lire une carte marine.

Cartes marines anciennes
Cartes marines anciennes
Cartes marines anciennes
Cartes marines anciennes
La plupart des systèmes de cartographie actuels utilisent la projection de Mercator. Cette projection, tient son nom du mathématicien qui l'inventa au XVIe siècle. Elle a l’immense avantage de conserver les angles permettant leur report sur une carte.
Projection de Mercator
Projection de Mercator

La projection de Mercator

Dans la représentation du monde selon la projection de Mercator, représentation à laquelle nous sommes habitués, les surfaces et distances sont déformées, mais les anges conservés.
Ainsi, l’Amérique du Sud apparaît plus petite que le Groenland alors qu’elle est en réalité 8 fois plus étendue, la Scandinavie est 4 fois plus petite que l’Inde et la Russie semble plus grande que l’Afrique alors que celle-ci est deux fois plus étendue...
Mais l’utilisation de petites échelles dans la navigation limite l’incidence de ces déformations et autorise l’utilisation de cette projection plutôt que de toute autre.
La projection de Peters conserve les surfaces et distances.
Projection de Peters
Projection de Peters

Les systèmes de référence

Les cartes marines françaises sont établies selon des références à des points ou des systèmes géodésiques.
  • Au zéro altimétrique ou point zéro du Nivellement Général de la France (NGF)
    Défini depuis le niveau moyen de la mer, celui-ci est pris en référence à Marseille, c’est le niveau Zéro Bourdaloue de 1860, désormais Zéro IGN 69.

Zéro Bourdaloue
Zéro Bourdaloue
  • A la hauteur des plus basses mers
    Ce zéro hydrographique correspond au niveau de la plus basse des basses mers astronomiques (PBMA ; LAT -Lower astronomical Tide- en anglais). C’est ce niveau, reporté sur les annuaires de marées, à partir duquel sont comptées les sondes des cartes marines, et calculées les hauteurs d’eau en fonction des marées.

Navigation - Comprendre une carte marine : origines, projection de Mercator, systèmes de références
  • Au système géodésique WGS 34
    C’est un système de représentation ellipsoïdale (la terre est une ellipse) selon 3 axes sur lesquels sont situées les coordonnées GPS de tout objet.

Carte marine - WGS 84
Carte marine - WGS 84

Parallèles et méridiens

La sphère terrestre est représentée sur un cylindre tangent à l’équateur dans la projection de Mercator. Les méridiens sont des droite équidistantes verticales dans l’axe du cylindre tandis que les parallèles sont des droites horizontales de plus en plus écartées à mesure que l’on s’approche des pôles. Les parallèles donnent l’échelle de latitude L de 0 à 90° (nord et sud) et les méridiens définissent celle de la longitude G de 0 à 180° (ouest -W- et Est -E-). G pour Greenwich par où passe le méridien 0.
Navigation - Comprendre une carte marine : origines, projection de Mercator, systèmes de références
La position d’un lieu se définit à l’intersection d’un parallèle et d’un méridien.
Brest
L=48°23’N
G=4°30’W

Le mille

La circonférence de la terre s’élève à 40.000 km pour 360 degrés d’angle. 40.000/360 = 111,11 km pour 1 degré d’angle (1°). 1 degré d’angle comporte 60 minutes. Par déduction 1 minute = 1852 m (111,11/60). C’est précisément notre mille nautique (M). Rappelons aussi qu’en vitesse, 1 noeud (knot en anglais) représente une distance parcourue d’1 Mille en 1 heure.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Essai bateau à moteur : Bénéteau Flyer 7 Sundeck

Essai Voilier : Archambault Surprise

Bilan électrique sur un bateau : comment le calculer et à quoi ca sert ?