Hiverner son bateau 3/6 - Contrôles visuels pour l'hivernage

Hiverner son bateau 3/6 - Contrôles visuels pour l'hivernage

Article publié sur Actunautique le 23/10/2019

Auteur : François MEYER

Au delà des opérations de maintenance moteur (inboard et hors-bord, électricité, fluides), l’hivernage offre une occasion annuelle de visiter son bateau de fond en comble sans devoir déranger quiconque à bord. C’est le moment de fureter partout et de vérifier visuellement l’état de chaque élément des systèmes.


Contrôles extérieurs

Dans le cas ou le bateau est stocké à sec, on pourra procéder à la visite de la coque et plus particulièrement :
  • Gouvernail : Vérifier l’absence de jeu dans la mèche, état.
  • Tube d’étambot : tolérance de jeu latéral. 1/2 millimètre, ça va, plus, il faudra changer la bague hydrolube.
Hiverner son bateau 3/6 - Contrôles visuels pour l'hivernage
  • Fixation de l’hélice, vérifier la présence de l’écrou et de la goupille.
  • Anodes : Sur les bateaux fibre de verre, vérifiez la présence et l’état de l’anode du tube d’étambot ainsi que de celle venant terminer l’arbre moteur. Une anode détériorée à plus de 50% de son volume doit être changée.
Hiverner son bateau 3/6 - Contrôles visuels pour l'hivernage
  • Crépine d’aspiration d’eau de mer : vérifier l’état de propreté et le sens de montage (vers l’avant).
  • Coque : repérer les impacts dans le gel coat. NB Le gel coat réalise l’étanchéité de la coque. Il est impératif de réparer les impacts. Un impact non traité c’est un début de micro-osmose.
  • Passe coques : vérifier état.

Contrôles visuels moteur et transmission

  • Courroies : Contrôler état et tension.
  • Durits : Contrôler étanchéité, état et la fixation.
  • Connections électriques Contrôler état et serrage des connexions électriques
  • Anode moteur : Contrôle de l’état et remplacement éventuel si son volume est réduit de 50 % ou davantage.
Hiverner son bateau 3/6 - Contrôles visuels pour l'hivernage
  • Tresse de masse : Contrôle (vérification de la continuité de sa connexion à un contact métallique traversant la coque).
Hiverner son bateau 3/6 - Contrôles visuels pour l'hivernage
  • Pieds moteurs : Observer, moteur tournant, les pieds qui doivent reposer sur des latines sur elles-mêmes fixées sur des varangues.
Hiverner son bateau 3/6 - Contrôles visuels pour l'hivernage
  • Alignement moteur : Un moteur bien aligné ne “branle” pas à mi-régime, il vibre.
Hiverner son bateau 3/6 - Contrôles visuels pour l'hivernage
  • Pallier : Graisser son roulement. NB Le palier doit être fixé sur une varangue.
Hiverner son bateau 3/6 - Contrôles visuels pour l'hivernage
  • Presse-étoupe : graisser et régler. Un presse-étoupe bien réglé laisse entrer au maximum une ou deux goutte d’eau à la minute moteur tournant.
    Si vous notez une entrée d’eau plus importante, resserrez doucement à la clé (un ou deux tours au maximum puis faites tourner le moteur et observer. Une fois la vis de réglage arrivée en butée, ne laissant plus de possibilité de réglage, il ne reste alors qu’à monter de nouvelles tresses.
  • Batterie moteur : déconnectez d’abord le - puis le + pour éviter de générer un court-circuit, le moins étant relié au moteur. Si on ne débranche pas le - d’abord, en touchant au + avec une clé, il suffit d’un contact avec une masse métallique et c’est la châtaigne !
Hiverner son bateau 3/6 - Contrôles visuels pour l'hivernage

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Essai bateau à moteur : Bénéteau Flyer 7 Sundeck

Essai Voilier : Archambault Surprise

Bilan électrique sur un bateau : comment le calculer et à quoi ca sert ?