Le Pilote 4/6 : Les différents types de pilotes automatiques

Le Pilote 4/6 : Les différents types de pilotes automatiques


Article publié sur Actunautique le 04/10/2019

Auteur : François MEYER

Lorsque l’on parle de différents types de pilotes automatiques au café du port, on évoque en réalité les différents types d’actionneurs (CF Article Le fonctionnement du pilote automatique). Quels sont les systèmes d’actionneurs présents sur le marché ?


Quand on automatise le pilotage d’un petit voilier transportable, d’un trawler, d’un grand voilier de voyage ou d’une vedette, les forces en jeu et les contraintes diffèrent fortement.
Si dans les grandes lignes, les systèmes de capteurs et d’interface restent assez similaires (voir notre article sur le fonctionnement du pilote automatique) pour toutes ces catégories de bateaux, les actionneurs diffèrent fortement entre eux.
Revue de détail des systèmes présents sur le marché.
Les actionneurs extérieurs
Ces actionneurs agissent indirectement sur le gouvernail en actionnant les commandes de celui-ci.
Destinés aux petits bateaux, ces actionneurs agissent soit sur la barre franche du bateau, soit sur la barre à roue de celui-ci.
  • Le vérin extérieur
Ancètre de tous les systèmes de pilotage automatique des bateaux de plaisance, ces pilotes disposaient au départ d’un compas magnétique à lecture optique ultra simple.

Aujourd’hui équipés de compas magnétiques Fluxgate ils sont fixés à la demande sur la barre franche et sur un point fixe du cockpit, ces vérins électriques conviennent aux voiliers légers (moins de 6 tonnes). Ils reçoivent du 12V du bord.

Aujourd’hui, le calculateur et l’interface sont installés dans le bateau, fixes.

Certains modèles légers intègrent l’interface et ne nécessitent que l’installation du capteur (compas) à l’intérieur.



  • La crémaillère sur barre à roue
Ces systèmes se composent d’une crémaillère fixée sur la barre à roue ainsi que d’un vérin électrique rotatif monté sur la colonne de barre.
Ce système s’adresse aux voiliers à barre à roue de moins de six tonnes.
Capteur et interface sont montés fixes.
Les actionneurs intérieurs
Les vérins intérieurs sont destinés aux bateaux munis de système de gouvernail à vérin ou de systèmes mécaniques.
En fonction du poids du bateau, ces systèmes sont plus ou moins puissants.
  • Vérin électrique linéaire
Pour les bateaux de moins de 20 tonnes, démunis d’hydraulique, l’installation comporte, en plus de l’unité centrale et du capteur, un vérin électrique actionné par le courant du bord.
Il agit sur la bras de mèche du gouvernail ou sur le secteur de barre.
C’est le système le plus répandu sur les voiliers.

  • Pompe hydraulique et vérin rapportés
Pour les bateaux plus lourds à barre mécanique, l’installation comporte un vérin, une pompe hydraulique réversible, un réservoir, un système de connection sur la mèche du safran, un indicateur de position du gouvernail.


  • Pompe hydraulique rapportée sur direction hydraulique manuelle
Dans le cas des bateaux équipés d’une direction hydraulique manuelle (vérin manuel), l’actionneur consiste en une pompe hydraulique réversible (capacité correspondant à la capacité du système de barre du bord) intercalée dans le réseau existant et l’ajout d’un indicateur de position du gouvernail.
Capteurs et interfaces sont montés dans le cockpit ou sur la passerelle.

  • Vérin électrique rotatif
Certains bateaux sont équipés de direction à chaîne, à pignon ou à bielle. Sur ceux-ci, un vérin électrique rotatif permet d’entraîner directement la pignonerie ou la chaîne et l’ajout d’un un indicateur de position du gouvernail.
Capteurs et interfaces sont montés dans le cockpit ou sur la passerelle.

  • Vérin électriques pour moteurs HB ou stern drive
Ce vérin électromécanique est destiné aux les bateaux munis d’embases ou de HB à commande de direction électrique. Il agit sur un câble souple vers le
HB ou l’embase.
Capteurs et interfaces sont montés dans le cockpit
.










Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Essai bateau à moteur : Bénéteau Flyer 7 Sundeck

Essai Voilier : Archambault Surprise

Bilan électrique sur un bateau : comment le calculer et à quoi ca sert ?