Le PT-109, torpilleur de JFK




Le PT-109, torpilleur de JFK, un Torpilleur rapide de l’US Navy





Fabriqués de 1942 à 1945 chez Elco Motor Boats, à Bayonne dans le New Jersey,
les torpilleurs de la classe PT sont des navires de guerre très fortement motorisés et
maniables, destinés à l’attaque de navires ennemis de taille plus importante puis la
fuite à grande vitesse, hors de la portée de ceux-ci.


Caractéristiques
Longueur 24m
Largeur 4m
Poids 40 tonnes
Motorisation 3 x V12 1500 chevaux packard essence
Vitesse maximale 45 Noeuds
Armement 4 tubes lance torpilles de 530mm
1 canon de 20mm
2 mitrailleuses de 12,7mm


Le PT-109 attaque le convoi Tokyo Express

Le 1er août 1943, une flottille de 15 torpilleurs rapides de l’US Navy se dirige vers le
convoi “Tokyo Express” afin de l'anéantir.
Ce groupe de navires marchands japonais, lourdement escortés de destroyers ravitaillent
le corps expéditionnaire japonais en guerre dans le pacifique.
Ayant raté le convoi sur son trajet aller, la flottille de Kennedy est placée en travers du
détroit de Blackett près de l’Ile de Kolombaranga (iles  Salomon).
Sa mission consiste à intercepter  et détruire le convoi au retour...



Par une nuit noire le PT 109 de Kennedy  est éperonné puis coupé en deux par le destroyer
japonais Amagiri (120m de long!).  Le lieutenant JFK, et son équipage demeurent sur l’épave
24h avant de décider de gagner la terre. 



Un étonnant presse papier

JFK, bien que blessé au dos, halera un de ses hommes blessés jusqu'à la plage distante
de 10 milles.
Puis, pendant 6 jours, les hommes de JFK, affaiblis, se remettront chaque jour à la nage,
halant les blessés sur des radeaux, d'île en île, afin de se rapprocher des troupes américaines. 
Épuisés, sans aucun vivres, entourés par les forces japonaises dont l’humanité
concentrationnaire était réputée à l’époque (sic), ils tentent de rejoindre une base de l’US Navy.
Depuis l’ile Nauro, JFK finira par transmettre à un indigène un message donnant sa position
et demandant de l’aide, gravé sur une noix de coco, à destination des troupes US.


Ce message disait:


"NAURO ISL…” 
“COMMANDER…NATIVE KNOWS POS'IT…HE CAN PILOT…11 ALIVE…NEED
SMALL BOAT…KENNEDY".



Le 7 Août au soir, les rescapés se retrouvent sur le pont d’un torpilleur rapide, en route
pour la base. La noix de coco, passée à la postérité, reviendra à JFK et lui servira de
presse papier dans le bureau ovale!


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Essai bateau à moteur : Bénéteau Flyer 7 Sundeck

Essai Voilier : Archambault Surprise

Bilan électrique sur un bateau : comment le calculer et à quoi ca sert ?