Essai Voilier : Amel Santorin

Article paru sur bandofboats le 28/11/1973
Article écrit par François MEYER

Construit à 150 exemplaires en version Ketch et Sloop, le Santorin, des chantiers Rochelais Amel, est un croiseur hauturier luxueux, pensé pour le voyage en équipage réduit. Très solidement construit et abondamment équipé, le chantier proposant des unités “full options “ en standard, le Santorin, marquait, à son lancement en 1989, le retour de la gamme Amel vers de plus petits bateaux (46’ tout de même) et le gréement de sloop. Il annonçait le virage désormais consommé du gréement de Ketch vers celui de Sloop, désormais seul disponible sur les Amel 50 et 60’.
Portés par la volonté du fondateur “Le capitaine” Henri Amel, de construire des voiliers de voyage robustes, confortables et faciles à mener en équipage réduit, les Amel occupent une place à part sur le marché des voiliers de voyage ce qui leur offre une personnalité bien trempée.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Essai bateau à moteur : Bénéteau Flyer 7 Sundeck

Essai Voilier : Archambault Surprise

Bilan électrique sur un bateau : comment le calculer et à quoi ca sert ?