Hiverner son bateau 5/6 - Hivernage des services (électricité et eau) à bord

Hiverner son bateau 5/6 - Hivernage des services (électricité et eau) à bord

Hiverner son bateau 5/6 - Hivernage des services (électricité et eau) à bord

Dans cet article, nous allons étudier les opérations d’hivernage à réaliser sur le réseau d’eau douce, d’eaux sales et sur le circuit électrique.
Une fois ces opérations effectuées, le bateau pourra hiverner, y compris en présence de températures négatives.

Même si votre bateau n’est pas destiné à hiverner par -20°, en Alsace, au bord du canal de la Marne au Rhin, les opérations sur les circuits d’eau et électriques conservent tout leur sens. En effet, un raccord qui lâche au milieu de l’hiver et ce sont 500 L d’eau dans les fonds si la pompe de cale ne les évacue pas.

Hivernage circuit d’eau douce

Le but de l’opération consiste à chasser toute l’eau présente dans le circuit. En effet, même s’il ne gèle pas sur votre lieu d’hivernage, conserver des mois durant une eau stagnante ne présente aucun intérêt.
Hiverner son bateau 5/6 - Hivernage des services (électricité et eau) à bord
  • Réservoir (s) : Purger les réservoirs avant la mise au sec ou au port si le bateau hiverne à quai. Il suffit de les laisser les robinets ouverts jusqu’à entendre la pompe pomper à sec.
  • Vidanger le chauffe-eau en ouvrant la vanne de surpression et déconnectant les raccords.
  • Démonter les mousseurs de tous les nez de robinets, les douchettes (y compris la douchette de pont).
  • Déconnectez et rangez au chaud la pompe à eau douce.
  • Démontez les bouchons de purge des circuits eau chaude et froide.
  • A l’aide d’un compresseur, soufflez depuis le nez de chaque robinet, douchette ou prise d’eau de WC électrique. Ainsi plus une goutte dans les canalisations.
  • Laissez les robinets ouverts aux 2/3.

Hivernage du circuit des eaux usées

Hiverner son bateau 5/6 - Hivernage des services (électricité et eau) à bord
Le but de cette opération consiste à hiverner la cuve à eaux noires et l’éventuelle cuve à eaux grises, vides.
WC/Eaux noires :
  • Vidanger à la mer ou au port la cuve à eaux noires ( CF Notre article Le rejet des eaux noires en mer ).
  • Depuis un WC, remplissez la cuvette avec un produit de traitement de cuve à eaux noires. Bactéricide, il va limiter la prolifération des bactéries responsables des mauvaises odeurs.
Essayez, autant que possible d’éviter les produits nocifs pour l’environnement, des alternatives existent.
Hiverner son bateau 5/6 - Hivernage des services (électricité et eau) à bord
  • Fermez la vanne de communication entre le WC et la cuve.
  • Lubrifiez le mécanisme du WC avec un lubrifiant adapté.
  • Remplissez la cuvette (et le siphon) avec un mélange eau + antigel à 10 %.
  • Fermer la vanne d’arrivée d’eau de mer de chaque WC.
Eaux grises :
  • Si votre bateau est équipé d’une cuve de rétention des eaux grises, vidangez-la en mer ou pompez-la au port.
  • Démontez les flotteurs de déclenchement et nettoyez-les. Un bonne pratique serait de les nettoyer en saison chaque semaine. Nettoyez le Bac.
Hiverner son bateau 5/6 - Hivernage des services (électricité et eau) à bord
  • Les lavabos et éviers comportent des siphons qui emprisonnent de l’eau, versez 2 L d’eau mélangée à de l‘antigel à 10 % dans chacun de ceux-ci.
  • Si les pompes de douches comportent un réservoir, vidangez-le et nettoyez-le.
    Déversez un petit litre de solution eau + antigel dans chaque douche et pompez-la vers le réservoir.
    Pour les systèmes ne comportant pas de réservoir pour les douches, ne faites rien.
  • Une fois ces travaux réalisés, manœuvrez chaque vanne une ou deux fois et laissez les ouvertes.

Vérification et nettoyage de la pompe de cale

Évitez que votre cale ne ressemble à celle-ci…
Hiverner son bateau 5/6 - Hivernage des services (électricité et eau) à bord
Si votre bateau passe l’hiver à flot, en présence d’une panne de pompe de cale, une fuite sur un passe-coque pourra envoyer votre bébé par le fond.
La prudence exige que l’on teste le flotteur et la pompe avant de laisser le bateau.

Hivernage des systèmes électriques

Les batteries : 
Les batteries n’aiment pas les séjours au froid.
Elles détestent aussi les périodes de charge continue sans utilisation.
Elles n’apprécient pas du tout les décharges trop profondes.
Seuls certains chargeurs savent “laisser” la batterie se décharger légèrement (auto-décharge) avant de recommencer à charger.
Une batterie détruite par son chargeur
Une batterie détruite par son chargeur
En conséquence et si possible, lorsque le bateau hiverne au sec, déposez les batteries et stockez les au sec et au chaud (au garage par exemple, en tout cas nettement hors gel).
Si vous attendez des températures négatives et que vous laissez les batteries dans le bateau, il faut prévoir un moyen de chauffage.
Certains chargeurs sont capables de délivrer du 12V aux équipements (pompe de cale) même en l’absence de batterie. Ils constituent la meilleure solution si vous laissez le bateau à l’eau, vous autorisant ainsi à emporter les batteries.
Attention aux petits chauffages électriques soufflants qui ont embrasé des dizaines de voiliers pendant l’hivernage.
Hiverner son bateau 5/6 - Hivernage des services (électricité et eau) à bord
Les connexions :
Vérifiez le couple de serrage et l’état (une connexion verte est une connexion à refaire) des connexions des batteries de servitude si vous les laissez en place. Au besoin, nettoyez.
Le chargeur :
Hiverner son bateau 5/6 - Hivernage des services (électricité et eau) à bord
Si votre bateau hiverne à l’eau, laisser le bateau branché tout l’hiver.
C’est une solution valable si votre chargeur possède un mode float durant lequel il va simplement conserver la charge du/des packs sans délivrer une forte intensité.
Le convertisseur :
Éteignez-le.
Le circuit de charge :
Vérifiez l’état de votre câble de charge.
Enfin, avant de quitter votre bateau, si vous y laissez vos batteries, assurez-vous que le disjoncteur situé à l’entrée du câble de charge est bien en service, tout comme la borne de quai.

Une fois le moteur hiverné, les fluides, l’électricité, hivernés et les contrôles visuels effectués, c’est le moment de quitter le bateau et de préparer les navigations de l’année à venir !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Essai bateau à moteur : Bénéteau Flyer 7 Sundeck

Essai Voilier : Archambault Surprise

Bilan électrique sur un bateau : comment le calculer et à quoi ca sert ?