Préparer son bateau en début de saison - les services électriques à bord

Préparer son bateau en début de saison - les services électriques à bord

Avant de profiter des joies de la navigation à la barre de votre puissant navire à moteur ou à voile, quelques opérations simples mais importantes s’imposent afin de s’assurer du bon état de son système électrique et de garantir ainsi au rosé la fraîcheur durant tout l’été !

Une batterie de bateau à changer sans plus tarder !!
Une batterie de bateau à changer sans plus tarder !!

Remise en service du circuit DC (Direct Current=courant continu 12, 24 ou 48V)

Batteries
On considère que si la température d’hivernage moyenne est inférieure à 10 degrés celsius, il est préférable de stocker les batteries à terre, dans un local tempéré.
Même si on peut théoriquement laisser les batteries connectées tout l’hiver à un chargeur qui dispose d’une fonction permettant de légères auto-décharges entre les cycles de charge (et s’arrêtant entre chaque cycle -chargeurs à 4 phases-), je le déconseille. Un problème de surtension sur un chargeur HS demeure possible et constitue un risque d’incendie latent.
En général et en présence d’un chargeur 3 phases, chargez les batteries en début d’hivernage puis déconnectez les batteries du chargeur. Reconnectez les juste avant de procéder à la remise en service que nous détaillons ici.
Contrôle des batteries
Testez au voltmètre la tension des batteries après un cycle de charge complet. Attendez au moins 1⁄2 heure pour tester la batterie après l’avoir déconnectée de la source de charge. La tension individuelle devrait osciller entre 12,7 et 12,8V.
La tension au repos n’est qu’un indicateur de la santé de vos batteries. Pour aller plus loin, il est indispensable de se procurer un voltmètre pouvant appliquer une résistance importante entre les deux pôles de chacune vos batteries afin de simuler la baisse de tension en présence d’un gros consommateur électrique.
Pour ce faire, au moyen d’un voltmètre à résistance, appliquez une forte charge à chacune de vos batteries pendant 3 à 5 secondes. Surveillez le cadran du voltmètre, la tension de la batterie 12V en question ne doit pas descendre en dessous de 6V. Mesurez les valeurs avant d’avoir branché les batteries ensemble.
Préparer son bateau en début de saison - les services électriques à bord
Remplacement éventuel des batteries
Toutes les batteries d’un pack, en plus de présenter une totale uniformité (marque modèle, capacité), doivent avoir été achetées et mise en services ensemble. En cas de mesure basse sur l’une des batteries, il y a deux façons d’agir :
La bonne : remplacer simultanément tout le pack de batteries.
L’autre : ne remplacer que les batteries défaillantes. En ne remplaçant que la/les défaillante(s), vous abaisserez instantanément la qualité des nouvelle avec celle de la moins bonne des batteries conservées sur le pack...
Branchement des batteries entre elles
Si on branche deux batteries en série, on double la tension. Si on les branche en parallèle, on double la capacité. Les appareils 12V ne supportent pas le 24V pour nombre d’entre eux, alors prudence ! On commence les branchements par le plus puis le moins.
Montage de plusieurs batteries
Montage de plusieurs batteries
Contrôle du réglage du chargeur
Les différents types de batteries nécessitent des séquences de charge différentes. Le choix des caractéristiques de ces séquences s’effectue via de petits interrupteurs sur le chargeur de quai. Vérifiez que la configuration retenue corresponde à vos batteries.
Dans les cas extrêmes, un mauvais réglage générant des surtensions peut détruire une batterie neuve à court terme ou, en générant des sous tensions, en empêcher sa recharge à 100% ce qui la détruira à moyen terme. Les réglages figurent dans le manuel.
Si vous avez un compresseur, soufflez le chargeur avant de le rebrancher, afin de déloger les éventuels insectes...
Puis, allumez le frigo et, au moyen d’une pince ampèremétrique, vérifiez l’ampérage débité par le chargeur en présence d’une charge. Avec un frigo 12V vous devriez voir le chargeur débiter au moins 10A.
Pince ampèremétrique
Pince ampèremétrique
Contrôle des connexions et des câblages
95% des vraies pannes électriques à bord des navires de plaisance sont en rapport avec une connection.
Traquez l’oxydation, les connections branlantes, les câbles au gainage fendu et remplacez, refaites à neuf.
Apportez une attention particulière aux connections entre les batteries et surtout au départs et aux arrivées des packs vers les régulateurs, convertisseurs et gros consommateurs DC (démarreur, guindeau, propulseur).
Le maître mot : Si ce n’est pas nickel, on refait à neuf.
Soufflez les appareils en démontant les capotages. Les cocons d’araignées sont d’excellents conducteurs électriques générant de magnifiques court circuits qui peuvent brûler les cartes électroniques très onéreuses à remplacer. Une petite famille d’araignées m’a brûlé ainsi deux cartes mères de convertisseur en 1 mois...
Le mot “Bug” utilisé en informatique vient précisément de là : En anglais, un bug désigne un insecte !
Une connexion propre
Une connexion électrique propre
Une connexion électrique propre
Contrôle du fonctionnement du/des l’alternateur(s)
Contrôlez l’état des connections issues de l’alternateur et, le cas échéant, de celles issues du répartiteur/régulateur de charge. Vérifiez le serrage et l’absence de corrosion.
Puis, une fois le bateau à l’eau, vérifiez à la pince ampèremétrique le débit de l’alternateur en ayant préalablement mis en marche le frigo et allumé tout ce que vous pouvez. Vous devriez retrouver ici aussi au moins 10/15A.

Préparer son bateau en début de saison - les services électriques à bord
Remise en service du circuit AC (Alternative Current=courant alternatif 220 ou 110V)

On ne risque avec le 12V qu’une bonne “chataîgne”, ca pique mais rien de plus. Avec le 220 cela se corse, danger de mort.
Le circuit 220V de votre bateau comporte à minima un circuit de charge recevant le courant du quai.
Contrôlez le câble de charge et surtout le bon fonctionnement du disjoncteur différentiel 30mA situé en tête de ligne. Il peut vous sauver la vie. Evidemment, si votre installation en est démunie, arrêtez tout et trouvez un électricien pour vous refaire votre tableau et en installer un.
Si vous veniez à être en contact pendant quelques secondes avec du 220V, sa fréquence placerait votre coeur en fibrillation, vous menant droit au cimetière-éventuellement marin si vous avez pris vos dispositions-. Le disjoncteur différentiel “sent” la résistance générée par le corps humain et l’absence de retour de courant et le coupe instantanément.
Si vous disposez d’un circuit intérieur en 220V, testez les disjoncteurs de protection de chaque tête de ligne au tableau. Ils doivent se déclencher lorsque vous poussez le bouton test.
Testez le fonctionnement des prises et équipements 220V et profitez enfin, serein et décontracté de votre bateau et de tous ses équipements !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Essai bateau à moteur : Bénéteau Flyer 7 Sundeck

Essai Voilier : Archambault Surprise

Bilan électrique sur un bateau : comment le calculer et à quoi ca sert ?