Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord

Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord

La maintenance d’hiver d’un moteur hors-bord est une opération facile à mener par un individu motivé disposant de notions de base en mécanique. La régularité et le sérieux de la mise en oeuvre de la séquence de ces opérations garantit, avec un rinçage régulier en saison, une bonne longévité à ces précieuses machines. Suivez le guide !

Le rinçage du moteur

Si il y a bien une opération primordiale sur un hors-bord, tant en saison qu’au remisage, c’est bien le rinçage.
Suivant la taille et le type de votre moteur, il ne vous sera pas toujours possible de le démonter du bateau.
Quoi qu’il en soit, le circuit de refroidissement de celui-ci puisant son fluide directement dans l’eau de mer est sujet à l’encrassement au sel. Un encrassement ultime entraînerait le colmatage du circuit d’aspiration de l’eau de mer puis, à court terme, le serrage du moteur.
Quelle que soit la méthode utilisée, un adjuvant type No Sel, branché sur le tuyau d’eau douce servant au rinçage, augmentera le rendement du rinçage contre le sel.
Lors de la sortie de l’eau, insistez bien sur le rinçage, une bonne demi-heure est nécessaire.

Vidange moteur et changement du filtre à huile

La vidange moteur et le changement du filtre à huile doivent avoir lieu toutes les 100 heures environ. Ce sont des opérations très simples, à la portée de tous.
Deux philosophies cohabitent :
  • Ceux qui vidangent au printemps pour ne pas voir se perdre les qualités de leur huile neuve lors de l’immobilisation d’hiver.
  • Ceux qui vidangent en hiver (j’en fais partie) afin d’éviter de garder le moteur immobile en contact avec une huile chargée en contaminants.
Positionnez votre moteur en position basse (trim négatif).
Repérez la valve de vidange (clé de 16). Elle peut être équipée d’un embout permettant d’y brancher un tuyau souple, en général diamètre 12 mm. Positionnez sous l’orifice de vidange ou plongez le tuyau de vidange dans une bassine ou un seau d’une capacité de 10 litres.
Ouvrez de deux tours la valve de vidange, branchez votre tuyau de vidange finissant dans le seau puis ouvrez encore la valve d’un demi-tour, l’huile usagée devrait s’écouler.
Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord
Puis, changez le filtre à huile. Sur certains moteurs, il existe un petit orifice de vidange situé sous le filtre et permettant de recueillir l’huile présente dans le filtre sans en répandre partout ! Quoi qu’il en soit, démontez le filtre puis installez le nouveau en ayant préalablement lubrifié son joint avec de l’huile propre.
Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord
Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord
Remontez votre moteur au tilt, redescendez-le, puis c’est le moment de contrôler le niveau final.
A cette fin, faites tourner le moteur 20 minutes dans un baril d’eau douce puis coupez le contact. Attendez ensuite une petite heure avant de mesurer la quantité d’huile à la jauge et de compléter, si besoin.

Vidange de l’embase

Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord
La vidange de l’embase ne présente pas de problème particulier.
Repérez le bouchon d’appel d’air en haut et celui de remplissage, en bas.
Vous aurez, bien sûr, installé un récipient pour récupérer votre huile usagée.
Attention, pour le remplissage, on injecte l’huile en bas jusqu’à la voir rejaillir en haut, garantissant le remplissage complet et total.
Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord
Le plus pratique est de disposer d’une pompe à main pour le remplissage.
Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord
Toutefois, l’huile de transmission étant assez visqueuse, on remplit facilement l’embase avec un berlingot qu’il est parfois utile de d’étancher avec un chiffon.
Attention, si votre huile de vidange est émulsionnée et blanchâtre, c’est qu'il y a une entrée d’eau dans l’embase. C’est mauvais signe, il s’agit de la célèbre Mayonnaise à l’eau de mer. Vérifiez l’état du joint à lèvre de l’embase.
La “mayonnaise” qui n’a rien à faire dans votre embase
La “mayonnaise” qui n’a rien à faire dans votre embase

Protéger le haut moteur : le fogging ou brumisage

Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord
Même sur un moteur 2 temps, au cours des longs mois d’inutilisation, les cylindres vont se retrouver en contact avec l’air contenu dans le moteur. Cet air va relâcher son humidité par condensation sur les parois des cylindres pour générer de la condensation. Il faut donc protéger ces organes.
Attention, deux cas de figures cohabitent :
  • Les anciens moteurs (carburateurs et injection) :
Pour ces moteurs, on vaporise ou on injecte de l’huile type 2 temps ou un produit spécialisé directement dans le carburateur ou dans l’admission d’air pour les modèles à injection.
Ensuite, il faut faire ensuite tourner le moteur -pas d’inquiétude quand ca va fumer- puis déconnecter l'arrivée d’essence pour faire caler. Ne pas oublier de purger d’essence les moteurs à carburateurs.
  • Pour les moteurs à injections modernes (EFI) :
Un mélange lubrifiant spécial a été formulé par les motoristes destiné à être mélangé au carburant. Le lubrifiant ajouté est conçu pour traverser le système d’alimentation en le lubrifiant puis laisser une pellicule sur les cylindres une fois le mélange brûlé.
Déposez les bougies et envoyez une quantité réduite d’huile sous forme de spray directement dans les cylindres. Les bougies se changent en principe tous les deux ans, à la remise en route. Évitez de les frotter à la brosse métallique qui a tendance à endommager les contacts en les écartant. Ne rebranchez pas les bougies. Puis faites tourner le moteur à la main via le volant moteur ou actionnez brièvement le démarreur (le moteur ne démarrera pas, les bougies ne sont pas branchées) pour répartir l’huile introduite.
NB: Les bougies se changent toutes ensemble.

Filtre à air

Démontez le filtre à air et contrôler son état. Nettoyez-le au besoin.

Graissage

Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord
Déposez l’hélice et contrôlez son état. Graissez l’arbre d’hélice.
Reposez l’hélice en évitant de perdre la rondelle frein.
Graissez ensuite les roulements permettant la bascule du moteur ainsi que la commande de trim. Passez ensuite aux commandes et leviers de gaz, ainsi qu’à l’axe du volant. Enfin, contrôlez le vérin de trim et de direction, pour les modèles hydrauliques, vérifiez le niveau de fluide.
Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord

Système d’alimentation en essence

Contrôlez l'état des conduites d’alimentation en essence ainsi que de la poire d'amorçage.
Un petit trou ou une insignifiante craquelure peut causer une panne par mise à l’air du circuit.
Nettoyez le filtre à essence avec une soufflette ou changez le tous les 2 ans.
Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord
Une installation intelligente comporte en amont du filtre à essence, un filtre décanteur, retenant l’eau éventuellement mêlée au carburant, démontable et lavable, qui prolonge la vie du filtre à essence proprement dit.
Remplissez le réservoir d’essence et ajoutez-y un stabilisant pour carburant.
Les carburants modernes comportent des additifs en suspension qui ont tendance à se précipiter. Les stabilisants luttent contre ce phénomène.

Anodes

L'embase du moteur hors-bord étant plongée dans l’eau, le moteur est parcouru du courant d'allumage, toutes les conditions d'électrolyse sont réunies.
Pour protéger nos machines, des électrodes sacrificielles, dont le potentiel du métal est choisi en fonction des eaux de navigation, sont montées, afin de protéger l’embase et le bloc.
On trouve deux positions d’anodes :
  • L’anode interne
Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord
  • L’anode aileron
Hiverner son bateau 2/6 - Hivernage d'un moteur hors-bord
La règle de bon sens veut que l’on change une anode dès qu’elle a perdu 50 % de son volume.

Une fois ces diverses opérations terminées, déposez et remisez la batterie au chaud, assurez un dernier nettoyage extérieur du moteur et à vous d’envisager, serein, l’hiver durant, vos navigations à venir avec la satisfaction du devoir accompli !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Essai bateau à moteur : Bénéteau Flyer 7 Sundeck

Bilan électrique sur un bateau : comment le calculer et à quoi ca sert ?

Essai Voilier : Archambault Surprise