Sir Ernest "The Boss" Shackleton 1/3

Auteur : François MEYER

Sir Ernest "The Boss" Shackleton 1/3








Le jeune Ernest rêve d’aventures
Second des dix enfants d’un père britannique et d’une mère irlandaise, Ernest Henry Shackleton est né dans la campagne Irlandaise à Kilkea le 15 février 1874.

La famille Shackleton, quitte la vie modeste de Quaker pour s’installer à Londres ou le père exerce la profession de médecin.

Enfant, le jeune Ernest dévore les ouvrages d’aventures et d’exploration dont regorge la bibliothèque familiale, mais, au grand dam de son père, Henry, ne porte aucun intérêt aux études ou il s’ennuie prodigieusement…

D’ennui en ennui, Ernest est à ce point indiscipliné qu’il est autorisé à quitter l’école à 16 ans…

Nous sommes 1890, dans la capitale de l’Angleterre Victorienne, première puissance économique, coloniale, maritime et militaire du monde, où existent de multiples et excitantes opportunités pour un jeune homme décidé.


Mousse à bord du Hogton Tower



Plutôt que d’entrer dans les cadets de la Royal Navy, il s’engage, sur les conseils de son père, comme apprenti sur un trois mâts carré, le Hogton Tower et part en mer. Au cours de ces quatre années comme matelot de pont, il va côtoyer, adolescent, des adultes, marins aguerris, apprenant à se faire accepter puis respecter par des hommes incultes et souvent rudes.

Devenu officier en second à 22 ans puis breveté capitaine à 24, il rencontre, au cours d’une navigation sur un transport de troupes à destination de l’Afrique du Sud ou la seconde guerre des Boers battait son plein, le fils du financier de l’expédition polaire à venir, Discovery.

Une rencontre plus tard, la détermination de Shackleton lui ouvrit l’accès à la passerelle du RRS Discovery.


Débuts polaires à bord du navire d’exploration RRS Discovery



Sous les ordres du commandant Robert Scott (qui périra plus tard dans sa course au pôle sud contre le norvégien Roald Amundsen), Shackleton embarque vers l'antarctique le 6 août 1901. L'objectif de la mission consistait cartographier la plus large région de l'Antarctique possible.

Hélas, notre héros, touché par le scorbut doit être rapatrié sur le navire de support venu ravitailler le Discovery, prisonnier des glaces.


Capitaine du Nimrod, en route pour le grand Sud


Peu échaudé par sa première expérience, il mets sur pieds, en 1907, une première expédition autonome, de taille relativement réduite, ayant pour but d’atteindre le pôle sud magnétique.

Du 19 Octobre 1908 au 9 janvier 1909, Shackleton et trois hommes entreprennent un voyage à pieds, accompagnés de poneys sibériens, de plus de 3000 km en direction du Pôle sud.

A bout de nourriture, ils renonceront à 100 NM de pôle sud magnétique, ayant cartographié toute la région.

De retour à Londres en héros, devenu une célébrité, il est fait chevalier pour son exploit et c’est désormais Sir Ernest qui va préparer la fameuse “Odyssée de l’Endurance” qui appareilla en 1914, 4 jours après le début de la première guerre mondiale...

La suite ici avec "Shackleton et l'odyssée de l'Endurance".















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Essai bateau à moteur : Bénéteau Flyer 7 Sundeck

Essai Voilier : Archambault Surprise

Bilan électrique sur un bateau : comment le calculer et à quoi ca sert ?